Faillites bancaires aux USA: L’hécatombe continue..

09 jan 2011, Posted by Achraf AYADI د.أشرف العيّادي in Banque,Crise,US, No Comments.

Faillites bancaires aux USA: L’hécatombe continue..


S’il y a bien des indices qui ne trompent personne sur l’étendue de la crise bancaire qui a frappé les USA, il y en a bien un que je n’arrête pas de suivre avec beaucoup d’inquiétude: le nombre de faillites bancaires !

En 2010, 157 banques américaines se sont placées sous la protection de la FDIC (le régulateur fédéral des places bancaires américaines) pour être sauvées. En 2009, 140 banques ont été placées sous tutelle et/ou rachetées, 25 en 2008 et seulement 3 en 2007. Ces banques ont majoritairement été rachetées par d’autres banques en meilleure bonne santé. A retenir que 8 banques en faillites n’ont pas pu trouver preneur pour 2010 et 11 sont restées sur le carreau en 2009 !

L’hécatombe continue encore en 2011: déjà 2 banques au 7 janvier 2011 !!!!

Le malheur des uns a toutefois fait le bonheur des autres. Plusieurs banques américaines ont fait de très belles affaires. En voici quelques exemples:

State Bank and Trust Company a récupéré les portefeuilles de 9 banques en faillite en Géorgie

Ameris Bank a récupéré les portefeuilles de 5 banques en faillite en Géorgie et 1 en Floride

Centennial Bank a récupéré les portefeuilles de 6 banques en faillite en Floride

Community & Southern Bank a récupéré les portefeuilles de 5 banques en faillite en Géorgie

Non, je n’ai pas fais exprès et vous avez bien lu, l’hécatombe concerne en priorité des États bien particuliers (depuis 2000): 53 banques en Géorgie (GA), 48 en Floride (FL) sans oublier 41 en Illinois (IL) et 35 en Californie (CA).

Quelques villes  particulières se distinguent également: Chicago (IL) a perdu 9 banques et Atlanta (GA) en a perdu 8 d’un coup.

Si vous voulez vous amuser à analyser ces chiffres, je vous invite à consulter la liste mise à disposition et actualisée au fur et à mesure par la FDIC.

Les incertitudes demeurent. Certains observateurs prédisent dans les 130 faillites en 2011 sur un total de 935 banques ayant des indicateurs de risques alarmants. Le pic de ce phénomène est derrière nous mais les pratiques du passé qui ont conduit à la crise de 2007 n’ont pas pu être endigués par les régulateurs. Un contre-coup de ce laxisme institutionnel pourrait coûter chers aux USA comme à l’économie mondiale dans les prochaines années. Les nouveaux accords sur les normes de Bâle III y feraient-elles quelque choses ?

Wait and see..

Posting your comment...

Leave A Comment


Subscribe to this comment via Email
http://www.achrafayadi.fr/wp-content/themes/press